« Le devenir de la ferme de Buloyer », mobilisation du 14 avril, revue de presse

Réseau dynamique

« Le devenir de la ferme de Buloyer », mobilisation du 14 avril, revue de presse

31 mars 2018 Non classé 2
1. L’invitation du 31 mars au pique-nique d’information et d’échange du 14 avril sur « Le devenir de la ferme historique de Buloyer »

Le Samedi 14 Avril à 13h à la ferme de Buloyer, Magny les Hameaux

Depuis le départ des jardins de Cocagne, il y a maintenant seize mois, les terres agricoles de la ferme de Buloyer sont encore inexploitées et les bâtiments agricoles inoccupés. Dans un contexte de valorisation de terres agricoles et une demande de produits locaux et sains qui ne cesse d’augmenter, cette situation d’inactivité interpelle les membres de SQY’Pousse.  SQY’Pousse, réseau dynamique de collectifs, d’associations et d’habitant.es de St-Quentin-en-Yvelines, a été créé en 2017 pour valoriser et soutenir une agriculture respectant le vivant.

A travers ce pique-nique, SQY’Pousse souhaite mobiliser les st-quentinois.e.s et les élu.e.s pour les interpeller sur le du manque d’informations concernant le devenir de la ferme de Buloyer. 

Une convention entre SQY [i] (propriétaire de la ferme) et la SAFER [ii]  a été signée le 5 octobre 2017 pour mandater cette dernière d’une mission d’accompagnement de SQY sur l’émergence d’un projet global, cohérent et viable économiquement avec expertise, lancement d’appel à candidature, analyse des dossiers. Plusieurs membres du réseau les ont ensuite questionnés par courriel et par téléphone pour connaitre les suites données au dossier, mais la CASQY et la SAFER restent muettes. Des candidats maraîchers ont même souhaité postuler pour la reprise, mais aucune échéance d’étude de leur dossier ne leur a été donnée.

Cet immobilisme et cette absence de clarté nous inquiètent car nous sommes attaché.es à ce lieu : est-ce que cela cache autre chose ? Va-t-on vers la perte de la vocation agricole de la ferme ? Alors que tous les aménagements nécessaires à l’installation d’un.e maraicher.e sont présents. Des promoteurs immobiliers sont ils sur les rangs pour la reprise ? Alors que cette ferme fortifiée date bien du 15ème siècle et appartient au patrimoine de notre territoire. Pouvons-nous compter sur la SAFER IDF pour permettre aux candidat.es souhaitant s’installer de monter leurs dossiers ? Peut-on espérer que le choix de l’exploitant des terres et bâtiments ne se fasse officieusement en amont de l’ouverture des candidatures ?

Le collectif d’habitant.e.s souhaite préserver la vocation originale de la ferme avec son patrimoine ainsi que son unité économique inscrites dans le territoire. D’autant plus que ces terres pourraient être valorisées dans le cadre de nouvelles politiques locales d’alimentation comme le PCAET [iii] et PAT [iv] qui répondent à des enjeux majeurs pour notre société. Il est en outre étrange que l’ouverture de candidatures se fasse autant attendre à une époque où le chômage sévit, où tout équipement non entretenu et tout manque à gagner d’un tel domaine se retrouve immanquablement dans la facture du contribuable.

Le collectif SQY’Pousse animera un temps pour échanger, débattre et bien sûr partager un repas convivial ensemble.

Contact : Philippe Tellier 06 77 05 81 53 tellier.philippe[at]gmail.com http://sqypousse.fr

[i] CASQY: Communauté d’Agglomération de St-Quentin-En-Yvelines.

[ii] SAFER: Société d’Aménagement du Foncier d’établissement Rural, c’est un organisme qui assure les opérations foncières en milieu rural dont le choix et l’accompagnement des candidat.es avec des projets d’installation lorsque des terres se libèrent.

[iii]  PCAET: Plan Climat Air Énergie Territorial

[iv]  PAT: Projet Alimentaire Territorial

 

2. Revue de presse :

Dans les fichiers joints, vous pouvez consulter :

 

 

2 réponses

  1. Lauras dit :

    Le vide est toujours inquiétant.
    LNLauras

  2. Mauclère dit :

    Les fruitiers plantés Avec le PNR et SQYET, Avec « un verger dans ma ville » et Leigh Barret, que nous avons taillé et formés pendant une dizaine d’année, sont toujours là, a l’abandon….
    C’est bien dommage d’assister à cela!
    Hervé Mauclère
    https://m.facebook.com/yvettevallee.entransition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.